Bruno Danis : un Webdocumentaire sous-marin

Bruno Danis : un Webdocumentaire sous-marin

Bruno Danis est chercheur en biologie marine. Le but de ses recherches ? Comprendre l’impact du changement global sur les écosystèmes de l’Océan Austral. Un vaste projet que son équipe et lui aimeraient partager avec le public le plus large possible. Son idée ? Créer un webdocumentaire. « Nous pensons que le webdocumentaire est un objet de communication extrêmement puissant. Il allie contenu médiatique de qualité et esthétisme de toute production », explique Bruno Danis. Et qui dit webdocumentaire, dit bien évidemment possibilité d’interaction. « Nous aimerions par exemple donner à voir la représentation d’une carte de l’Antarctique. Les visiteurs pourront cliquer sur un lieu de recherche, un labo ou toute autre zone investiguée. Ils pourront ensuite suivre le déroulement d’une mission type dans cet endroit ». Ajoutez-y un fil conducteur et une histoire avec un petit scénario et vous obtenez une véritable immersion dans le milieu de la recherche en biologie marine polaire.

Ce webdocumentaire n’a pas encore de nom, mais se rattache au projet vERSO du Laboratoire de Biologie Marine de l’ULB. « A ma connaissance, dans notre secteur d’activité, il n’existe encore aucun webdocumentaire comme celui qu’on envisage », explique Bruno Danis. Il faudra pourtant encore attendre un certain temps avant de pouvoir admirer l’œuvre dans son intégralité. Si les 6 unités de recherche (environ 30 personnes) rattachées au projet vERSO ont déjà récolté pas mal de matériel sur le terrain (photographies et vidéos sous-marines notamment), elles manquent encore de financement pour rendre ce webdocumentaire possible. L’équipe souhaiterait combiner un financement public avec une approche participative, comme par exemple, le crowfunding. « Mais nous sommes confiants et nous espérons pouvoir mettre ce webdocumentaire en ligne dans environ 2 ans et demi, en conjonction avec le Symposium de Biologie du SCAR (Scientific Committee on Antarctic Research), que nous accueillons en Belgique en juillet 2017. »

A suivre donc…